Tourisme Suisse

Suisse romande

Valais

Hebergements

Bulletin neige

contact | plan de site | liens | acces membres
Tourisme Suisse

Suisse Romande > Valais, Alpes valaisannes

Valais, Alpes valaisannes

Station valaisanne
Statistique régionnale
habitants: 247000
langue: Français 59,92%
Allemand 40,08%
Carte géographique du Valais
Carte géographique du Valais

Découvrez la faune du Valais

Découvrez les stations de montagne du Valais

 

Situation Géographique

Le Valais est une région touristique par excellence située au sud de la Suisse et entourée par les Alpes valaisannes qui font frontière avec la France et l’Italie, par les Alpes bernoises au nord, uranaises à l'est, tessinoises au sud-est et chablaisannes à l'ouest. Sa plaine, ses coteaux, ses impressionnants glaciers, ses montagnes qui dépassent souvent les 4’000m d’altitude, ses fabuleux domaines skiables, ses infrastructures très développées et modernes, font du Valais un des hauts lieux touristiques mondiaux. Le Valais est particulier. Sitôt franchi le goulet de St-Maurice, vous entrez dans une toute autre région. La flore est différente, les constructions le sont également. La vallée (Plaine du Rhône), d’abord étroite jusqu’au coude de Martigny, s’élargit jusque dans les environs de Sion pour ensuite se resserrer et finir face au Simplon (tunnel et col faisant la liaison avec l'Italie). De multitudes vallées latérales vous permettent d’atteindre les stations et les villages, pittoresques, reculés et vous pourrez ainsi, admirer des paysages grandioses.

Le Valais est une région touristique bilingue, français-allemand. La "frontière" des langues se situe juste après avoir quitté la ville de Sierre. A partir de-là, c’est le Schweizerdeutsch (l’allemand suisse! ou Schwyzerdütsch!!!) qui prend le pas sur le français et de ce fait, ne vous étonnez pas si les panneaux routiers sont en allemand avec le nom français, en dessous, écrit en petites lettres blanches (ex. VISP-Viège).

Par rapport à sa superficie, le Valais n’est pas très peuplé, ce qui laisse d’immenses espaces vierges et sauvages, propices à la découverte d’une flore et d’une faune très denses et d’espaces vierges de toute civilisation. Les principales villes valaisannes accueillent les ¾ de la population. Sion, chef-lieu et principale ville, Martigny la ville romaine et culturelle, Sierre la ville du vin et ville soleil, Viège-Visp l’industrielle et Brig la cité médiévale.

La plaine du Rhône comme l’appelle souvent les Romands, n’est pas une zone à grande densité industrielle. C’est une zone propice aux cultures maraîchères et fruitières. De chaque côté du Rhône, de Martigny à Sion, toutes les terres, des berges du Rhône aux coteaux, sont exploitées par les agriculteurs. Le Valais, c’est le pays du vin. Il y a de la vigne partout, depuis Martigny jusqu’à Viège, sur tous les coteaux de la vallée, même dans les endroits les plus escarpés il y a de la vigne. D’ailleurs, on dit sans méchanceté aucune, que dans chaque valaisan dort un vigneron. La partie basse, de Sion à Martigny, est une zone de grandes cultures, tandis que la partie haute, de Viège à Brig est nettement plus aride, pierreuse et sèche.

Le Valais est aussi la plus grande réserve d’eau de Suisse destinée à la production électrique et compte de nombreux barrages de haute altitude, certains tels que la Grande Dixence, Mauvoisin, Emosson, Mattmark, Cleuson, Moiry, faisant partie des plus imposants du monde. Le Valais jouit d’un climat assez exceptionnel, que l’ont peut qualifier de microclimat méditerranéen, pour être au cœur des Alpes, l’été est chaud, sec et très ensoleillé, tandis que l’hiver est froid, neigeux et très souvent ensoleillé. D’ailleurs, la ville de Sierre porte sur son drapeau le soleil qui pourrait aussi figurer sur le drapeau valaisan avec les 13 étoiles rouge-blanc sur fond blanc-rouge, représentant les 13 districts.

Les autorités ont pris conscience de l’importance que tient l’écologie dans notre société. Des réserves protégées sont ainsi nées. Le développement des installations de remontées mécaniques est étudié en relation avec les risques de dénaturalisation du paysage et les stations affichent de plus en plus, soit d’interdiction totale de circulation, soit des rues ou centre de village interdit aux voitures ou autres véhicules à moteur.

Informations utiles

Restauration

Comme à peu près partout en Suisse, il est possible de trouver tous les types de cuisine afin de satisfaire tous les goûts. Reste que la tradition culinaire des produits du terroir est fortement ancrée que ce soit dans les stations internationales comme dans les villes. Nous vous conseillons de goûter la fondue aux tomates, les raclettes aux fromages valaisans, la viande séchée du Valais, la fricassée de champignons ou les croûtes au fromage que vous accompagnerez soit de vin blanc, soit de vin rouge en provenance des vignobles du centre du canton qui produisent plus de 30 spécialités de vins.

Logement

En plaine comme en montagne, le Valais est le royaume de l’hôtellerie et de la para-hôtellerie. Des hôtels, il y a en partout et particulièrement dans les stations et villages avoisinants. La para-hôtellerie tient une place très importante dans l’économie touristique valaisanne. Vous avez la possibilité de louer des chalets, appartements, places de camping, en plaine ou en montagne. Les bnb ( bed and breakfast ) se développent rapidement et mettant ainsi en valeur l’une des grandes traditions du Valais qu’est l’accueil offert aux touristes.

Réseau routier

La plaine du Rhône est traversée, dans sa longueur, par l’autoroute A9 dont la construction finale, entre Viège et Brig, est encore en cours. Le Valais étant la région montagneuse romande par excellence, quasiment toutes les vallées sont accessibles par des routes de montagne très bien entretenue, en toutes saisons. Dans les vallées étroites et escarpées, l’accès se fait après de multiples virages, sur des routes étroites où il n’est pas rare de croiser les cars postaux, les autocars privés et les camions. Nous vous recommandons une extrême prudence lorsque vous les empruntez, surtout en hiver, car elles sont souvent recouvertes de neige. En général, les routes de montagne sont parfaitement entretenues, mais il n’est pas rare de constater des fissures ou des différences de niveau sur le bitume, surtout à la sortie de l’hiver. Nous vous conseillons de respecter les limitations de vitesse, car même sur les routes de montagne, la police installe des radars mobiles. En hiver, des pneus neige et des chaînes dans le coffre de la voiture sont recommandés.

Transports publics

Le Valais est traversé par ligne des CFF (Chemins de Fer Fédéraux), communément appelée la ligne du Simplon, reliant Genève-Lausanne à Milano (Italie) par le tunnel du Simplon. Sur cette ligne, il est possible d’embarquer les véhicules pour faire la traversée des Alpes, c’est d’ailleurs la seule façon de traverser les Alpes bernoises dans leur partie centrale.

Depuis 2004, la traversée du tunnel du Simplon par ferroutage est à nouveau mise en service avec 11 traversées journalières, pour ceux qui veulent éviter de passer le col entre la Suisse et l'Italie.

Le Valais est aussi réputé pour ses petits trains de montagne : le train international Mont-Blanc Express qui assure la liaison Martigny - Chamonix-Mont-Blanc, le train du Gornergrat - Mont-Rose, le Matterhorn Gothard Bahn, résultant de la fusion du BVZ (Brig-Viège-Zermatt) et du FO (Furka-Oberalp Bahn) où circulent le fameux Glacier Express qui assure la liaison Zermatt - St-Moritz.

Les villages ou stations qui ne sont pas ou mal desservis par les chemins de fer, privés ou d’état, le sont par un dense réseau de cars postaux, de cars privés ou par des téléphériques.

Horaires

En matière d’horaires d’ouvertures des commerces et restaurants, la loi suisse est devenue beaucoup plus souple. Cependant, étant donné que la Suisse est une Confédération de cantons, chacun utilise des lois qui lui sont propres, sans être "obligé d’obéir" aux lois fédérales. En principe, il est possible de faire ses courses dans les grandes surfaces jusqu’à 21h.30 une fois par semaine et de trouver toutes les boutiques et autres magasins ouverts les dimanches en stations. A noter que les portes des grandes surfaces ferment au public un peu avant l’horaire de fermeture annoncé, afin de permettre de respecter les horaires indiqués. Prenez vos précautions. Les banques, postes et administrations et la plupart des magasins ferment assez tôt, au plus tard à 18h.30 (sauf exception). Les restaurants ne servent généralement plus de repas chauds après 21 heures. Les discothèques, dancings, bars musicaux ferment leurs portes à des heures variables selon les lieux, les jours de la semaine et l’afflux touristique.

Savoir-vivre

Des poubelles, dans les villes et villages, il y en a partout, alors profitez de les utiliser. Il y a même des poubelles pour les crottes de chiens. Elles distribuent gratuitement de petits sachets pour ramasser les petits besoins de votre compagnon à quatre pattes. Etant donné que les sachets sont gratuits, prenez-en avec vous lors de vos promenades et ne laissez pas traînez les "commissions" de vos chiens dans les prés ou les alpages, les vaches n’aiment pas du tout et les paysans encore moins.

En montagne, dans les alpages, vous allez rencontrer des vaches et génisses en vacances d’été. Lorsque vous franchissez les clôtures, ne les détériorez pas et n’oubliez pas de refermer les barrières permettant au troupeau de rester dans leur enclos. Nous vous recommandons d’éviter de traverser les pâturages occupés par les vaches de la race d’Hérens. Ce sont de magnifiques bêtes, de couleur presque noire, râblées et bagarreuses entre elles. Attention! Si vous êtes accompagné d'un chien, même si en général elles sont dociles avec l'homme, elles peuvent se comporter de façon agressive avec vous et vous chargez !

La promenade dans les vignes, sur les petits chemins à flanc coteau, au coucher du soleil, offre une sensation extraordinaire. Les vignes sont là, à vos pieds, sans protection particulière. Lorsque le raisin arrive à maturité, ne le cueillez pas, les vignes appartiennent à des privés et se sont eux qui mettent à disposition et entretiennent ces lieux privilégiés de promenades. Une fois les vendanges terminées, il est permis de grapillonner les grappes de raisins restantes sur les ceps. Cependant, il faut faire très attention de ne pas grapillonner les grappes qui sont destinées à la vendange tardive et qui permettent de vendanger un nectar hors du commun.

Il en va de même si vous marchez ou faites du cyclotourisme en plaine, parmi les vergers ou sur les berges du Rhône. Les fruits ou légumes que vous pouvez apercevoir en abondance appartiennent à des maraîchers qui ne seraient certainement pas contents de vous prendre à chaparder. Vous avez meilleur temps de vous arrêter et de leur demander à goûter un abricot, une cerise, une poire ou une fraise par exemple, et c’est très volontiers que l’on vous en offrira.

Un des particularités du Valais, que l’on ne trouve nulle part ailleurs, ce sont les bisses. Les bisses, on vous parlera plus précisément dans nos infos - région, sont des ruisseaux, parfaitement entretenus, quelques fois canalisés, qui font circuler l’eau d’un point à l’autre d’une vallée, voir de plusieurs vallées, pour alimenter à l’époque les habitations, arroser les cultures et donner à boire au bétail. Plusieurs dizaines de kilomètres de promenade sont à votre disposition pour les visiter, car ils font partie du patrimoine valaisan. Il a fallu des années de rénovation pour restaurer ce patrimoine et nous vous recommandons non seulement de les visiter, c’est extraordinaire, mais surtout de respecter le travail qui a été fourni par des centaines de bénévoles, amoureux de la nature.

Ne manquez pas non plus la visite des nombreuses gorges (voir détail infos - région) qui ont été aménagées pour que les visiteurs puissent en toute sécurité admirer d'impressionnantes parois rocheuses et les torrents en furie qui déversent des tonnes d'eau venant alimenter le Rhône, fleuve vidant des eaux dans un premier temps dans le lac Léman, puis dans la Méditerranée.

   
   
  | TourismeSuisse.ch, guide sur le tourisme Suisse romand .  
  contact | plan de site | liens | acces membres