Tourisme Suisse

Suisse romande

Plateau

Hebergements

Bulletin neige

contact | plan de site | liens | Lego Starwars
Tourisme Suisse Estavayer chateau Suisse
Lego Star Wars

Les tours et remparts de la ville de Fribourg à Fribourg

Les tours et remparts de la ville de Fribourg
 
Toutes les infos concernant:
>> Fribourg
 

Les tours et remparts de la ville de Fribourg

Le 19 juin 1920, le Département fédéral de l'Intérieur fait savoir, au Conseil d'Etat du canton de Fribourg, que la Confédération s'intéressera financièrement aux travaux de conservation des tours et remparts de la ville de Fribourg. C'est suite à cette décision capitale que l'Etat de Fribourg s'engagea, vis-à-vis de la Confédération Helvétique, à entretenir et à conserver les tours et remparts de la ville.

Les fortifications de Fribourg sont formées de 2 kilomètres de remparts, de 14 tours et 1 grand boulevard. Elles représentent le plus important ensemble de l'architecture militaire médiévale de Suisse.

Porte de Berne

Elle fut construite entre 1270 et 1290, rehaussée dans les années 1380 et peu après vers 1400. De plan carré et ouverte à la gorge, elle est haute de 24m. Les vantaux de la porte sont conservés ainsi que des vestiges du système de pont-levis.

Tour des Chats

Elle fut édifiée dans la seconde moitié du XVIe siècle contre le rempart le plus ancien. Ouverte à la gorge et de plan carré, elle mesure 33m.

Tour Rouge

Elle date du milieu du XIIIe siècle et est la plus ancienne et la plus monumentale des tours fortifiées de Fribourg. Sa construction a été influencée par l'architecture des châteaux médiévaux. Jusqu'en 1848, elle servit de prison et de lieu d'exécutions capitales. De plan carré, elle mesure 15m de côté et 38m de haut. Au niveau du sol, ses murs ont 3m d'épaisseur.

Porte du Gottéron

Elle faisait partie de la première fortification du XIIIe siècle. Son aspect actuel remonte au XVe siècle et à 1627. Haute de 14m, elle ferme l'accès aux gorges du Gottéron où se situait le quartier des moulins et des martelleries du vieux Fribourg.

Tour de Dürrenbühl

La porte et la tour furent érigées au milieu du XIIIe siècle afin de verrouiller le passage entre le Gottéron et la Sarine. Elle fut restaurée et reconstruite aux alentours de 1370 et surélevée peu après 1400. Haute de 26m, de plan carré et, à l'origine ouverte à la gorge, elle est coiffée d'un toit en croupe du XVIIe siècle. En 1840, le rempart fut démoli afin de construire le pont du Gottéron.

Porte de Bourguillon

Elle forme un verrou supérieur dans la boucle de la Maigrauge. C'est la seule partie de l'enceinte qui fut construite en pierre de taille et en moellons. Bâtie au milieu du XIVe siècle, surélevée à la fin du XVIe siècle, la tour s'élève maintenant à 14m de haut. Sur son côté est se trouve un fossé avec les restes d'un mur extérieur.

Tour de la Poudrière

Construite au milieu du XIVe siècle et exhaussée dans les années 1420, elle explosa en 1737 et ne fut pas reconstruite. Elle était construite en forme de plan carré, en tuf et molasse et surmontée d'un toit en croupe du XVIe siècle.

Porte de la Maigrauge

Haute seulement de 4 à 8m, elle forme un verrou inférieur dans la boucle de la Maigrauge. Elle fut construite peu après 1350 et possède, depus 1445, une petite bretèche.

Porte de Morat

Elle a été construite dans les années 1410 au bord d'un fossé naturel qui était muni, au XIIIe siècle, d'un pont fortifié du nom de Donnamary. La tour, à l'origine ouverte à la gorge et de plan carré, s'élève à 34m. En partie démolie en 1888 afin de permettre l'élargissement de la rue, elle est à nouveau percée en 1950, cette fois à travers le mur d'enceinte.

Tour des Rasoirs

Elle fut construite dans les années 1410. Sa désignation germanophone (Vierpfundturm) fait référence aux canons qui y étaient entreposés au XVe siècle. Par contre, non nom francophone demeure inexpliqué.

Le Grand Boulevard

Le Grand Boulevard est une construction des années 1490. Cette ancienne forteresse d'artillerie reste, avec le Munot de Schaffhouse (construit après 1563), la seule œuvre de ce type conservée en Suisse. Situé au nord et à l'ouest de la ville de Fribourg, c'est le dernier des trois derniers boulevards. Composé d'une tour, les "Curtils novels" (nouveaux jardins) construite en 1400, puis refaite peu avant 1500 dans un grand ensemble de molasse d'une haute perfection technique. Au XVIIe siècle, des meurtrières furent adaptées aux nouvelles techniques de l'artillerie. En forme de "U" renversé, le boulevard compte environ 35m d'épaisseur et deux galeries de bois qui subdivisent la partie semi-circulaire en deux étages.

Tour d'Aigroz

Elle date du début du XVe siècle. Située à proximité de la bibliothèque cantonale, on peut admirer des vestiges d'un tour semi-circulaire, ouverte à la gorge. Au cour du XIXe siècle, la partie supérieure fut démolie et le reste aménagé en maison d'habitation.

Son nom est dû à un ancien propriétaire du jardin voisin.

Tour Henri

Construite au début du XVe siècle, elle porte le nom du maître d'œuvre Henri. Sur le plan technique et esthétique, c'est l'œuvre la plus marquante de l'architecture des fortifications médiévales de Suisse. Ouverte à la gorge et de plan semi-circulaire, elle s'élève à 31m au-dessus du sol dans un ensemble régulier de pierres de taille et percée de très belles meurtrières. Au niveau du sol, les murs atteignent les 3m d'épaisseur.

Accès:

Route

autoroute A12 - sorties Fribourg Nord - Centre et Sud

Train

CFF - trains directs - arrêt Fribourg


 
   
   
  Les tours et remparts de la ville de Fribourg | TourismeSuisse.ch, guide sur le tourisme Suisse romand .  
  contact | plan de site | liens | acces membres